top of page
  • Photo du rédacteurUFPST

Les belles histoires du Shiatsu : Heureuse naissance

Chaque récit partagé dans « Les Belles Histoires du Shiatsu» est une source d'inspiration et d'espoir. Ces témoignages, recueillis par des praticiens et des praticiennes de l'UFPST, illustrent la capacité du Shiatsu à apporter un soulagement et un renouveau, même dans les moments les plus difficiles de notre parcours de santé.

Ils nous semblent importants de partager ces expériences, car elles démontrent la valeur et l'efficacité du Shiatsu en tant que pratique thérapeutique. Chaque histoire reflète l'engagement profond des praticiens à aider leurs patients à retrouver l'équilibre et le bien-être, quel que soit le défi auquel ils sont confrontés.

Que ces récits inspirent chacun à découvrir les bienfaits du Shiatsu et à explorer ses possibilités de guérison et de transformation.




« Une élève de l’école de shiatsu qui attendait un heureux événement m’a demandé de l’accompagner sur ses derniers mois de grossesse. Après la naissance, les jeunes parents ont profité de leur enfant et ne m’ont plus donné de nouvelles. Au bout de six mois, ils m’ont recontacté pour me présenter leur fille. Arrivé à leur domicile après avoir sonné, c’est le papa qui tenant fièrement sa fille dans ses bras m’a ouvert la porte, la petite m’a immédiatement souri et tendu les bras pour que je la prenne. Les parents ont été stupéfaits que leur enfant veuille se jeter dans les bras d’un "inconnu".

Je lui ai dit avec une voix posée d’attendre pour me laisser le temps de retirer mon blouson de moto et de me laver les mains. Une fois fait, j’ai pu retourner vers elle et la prendre dans mes bras, elle m’a alors fait un gros câlin en enfouissant sa tête dans mon cou. La maman, elle aussi jeune praticienne de shiatsu, observait avec son mari, leur enfant qui rencontrait celui qui l’avait massé pendant plusieurs mois quand elle était au chaud dans son ventre.

Après un long moment, la petite a pris un peu de recul pour me toucher le visage avec ses petites mains, elle a parcouru tous les recoins, en les caressant, les pinçant, les tirant, les tapant doucement. J'ignore combien de temps cela a duré, ce moment était magique, nous étions là, debout dans le salon, les parents, moi avec ce bébé dans mes bras à vivre cet instant. Un futon aillant été installé, je me suis assis en gardant la petite, du bout des doigts j’ai pu descendre la première et deuxième chaîne de vessie, descendre les jambes à pleine main sans chercher à travailler quoi que ce soit juste faire connaissance. Assis au sol avec le dos en appuis sur le canapé, j’ai pu pratiquer sur sa partie yin, arriver au visage, j’ai eu droit à un grand sourire de béatitude avant qu’elle ne s’endorme. Je ne sais pas si elle se souviendra de cette rencontre, de ce moment qu’elle nous a offert, pour moi, il restera dans ma mémoire en tant que praticien de shiatsu comme une expérience unique de bonheur. »





Jean


34 vues0 commentaire

Comments


bottom of page